Retour sur les voeux de “Dijon Ensemble”

Retour sur les voeux de “Dijon Ensemble”

C’est vendredi 25 janvier dernier que Laurent Bourguignat et son équipe ont présenté leurs vœux aux Dijonnais. Devant une salle pleine à craquer, ils ont affiché un état d’esprit positif et conquérant.

De nombreux invités

La salle de l’Hôtel Mercure était trop petite pour accueillir toutes les personnes présentes. Parmi les participants, le Député de Côte-d’Or Rémi Delatte, le Maire de Saint-Apollinaire Jean-François Dodet, le conseiller municipal de Dijon (MODEM) Marien Lovichi, le Maire de Talant (LR) Gilbert Menut, le conseiller de Dijon Métropole Jean-Philippe Morel (Parti Radical), etc… 

Un projet pour le Centre Dauphine

La conseillère municipale Virginie Voisin-Vairelles a ouvert la réunion en rappelant que « Dijon Ensemble » est à la fois un livre, un groupe d’élus au conseil municipal et une équipe, avec un positionnement clair, “celui d’une droite et d’un centre de bonne foi, constructifs, modernes.” 

Henri-Bénigne de Vregille, chargé du projet, a ensuite présenté les premières réflexions de l’association sur la transformation du Centre Dauphine : « L’objectif est de conserver un lieu de passage, de lui donner plus de lisibilité, d’en faire un poumon vert, ouvert à la culture. » 

Des propositions concrètes pour Dijon 

Dans son intervention, Laurent Bourguignat a rappelé les propositions de « Dijon Ensemble » : le retour de la semaine à 4 jours à l’école, l’armement de la police municipale, un plan de végétalisation du centre-ville, l’ouverture des bibliothèques le dimanche, l’agence « Invest in Dijon » pour faire venir de nouvelles entreprises dans la métropole. 

Il a également évoqué les propositions qui ont été déjà retenues, comme les caméras-piétons des policiers municipaux et le démantèlement du totem Ikea. « On peut être utile sans attendre, sans se renier. » a-t-il constaté.  

Les forces de l’ordre applaudies

Laurent Bourguignat a souligné combien le mouvement des gilets jaunes a éprouvé les commerçants de Dijon. Il a dénoncé les agissements des casseurs, rappelant l’attaque contre le quartier Deflandre et l’incendie d’une porte de la Mairie. Il a fait applaudir les forces de Police, de Gendarmerie, la Police municipale et les services techniques de la Ville.