Réaction à la tenue du Congrès de la CGT à Dijon

Réaction à la tenue du Congrès de la CGT à Dijon

Dijon accueille cette semaine le Congrès de la CGT.

Comme toute manifestation de ce type, il aura au moins le mérite de faire travailler l’hôtellerie et la restauration.

Nous notons que la CGT bénéficie d’un soutien très appuyé de la municipalité de Dijon :100.000 euros de subvention, une exposition sur les grilles du Jardin Darcy, le dévoilement d’une plaque hommage à un ancien secrétaire général du syndicat, etc…

Voilà de quoi faire pâlir les organisateurs de congrès et salons qui réunissent souvent plus de participants sans bénéficier des mêmes égards. 

Cet épisode rappelle aux Dijonnais combien l’ADN de leur actuelle municipalité est marqué à gauche.  

D’ailleurs, F.Rebsamen a affirmé lundi lors de la réception des leaders CGT en Salle des Etats : « Dijon, c’est d’abord une ville de gauche. Ce propos est une faute car la vocation d’un Maire est de rassembler, accompagner et soutenir TOUS les habitants de sa ville. 


Laurent BOURGUIGNAT, Président de Dijon Ensemble, Conseiller municipal LR de Dijon, Virginie VOISIN-VAIRELLES, Conseillère municipale UDI de Dijon, Yves BONNIAU (Projet, finances), Marie-Hélène GOMIS (Projet, économie), Christophe SIMON (Projet, sécurité), Corinne SPELLAT (Projet, famille), Henri-Bénigne de VREGILLE (Projet, culture et centre-ville)